Finale du concours national œnologique des Grandes Ecoles et Universites de France

Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris - 11 rue Pierre et Marie Curie - Paris 5

Dimanche 1er juin 2008, par Sébastien // Actualité

Le 11/06/2008 à 19h00

Pour la deuxième année consÉcutive, le CIVB (Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux) organise la finale du concours national œnologique des Grandes Écoles et Universités de France

La première phase du Concours National d’œnologie des Grandes Ecoles et Universités de France organisé par le CIVB s’est déroulée en avril et mai, par le biais d’Internet, avec deux séries de questions, auxquelles près d’un millier de joueurs issus de 150 grandes écoles et universités ont participé.

Le mercredi 11 juin prochain, aura lieu la grande finale de ce concours à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie. Les épreuves se tiendront dans le grand amphithéâtre et le cocktail dans la bibliothèque de l’école.
Les invités sont attendus à 19h pour un verre de bienvenue. Les épreuves et le cocktail se tiendront ensuite de 19h30 à 22h30.

Animée par Geoffrey ORBAN, intervenant accrédité par l’Ecole du vin de Bordeaux, cette soirée réunira plus d’une centaine de Présidents et Vice-présidents de Clubs Œnologiques de Grandes Écoles, amateurs de vins de Bordeaux.

Des épreuves sur scène désigneront le grand gagnant 2008

Première épreuve... Le vini-quizz
La finale opposera les 6 meilleurs étudiants issus du concours Internet.
15 questions à thème sur les vins de Bordeaux, posées et commentées par Geoffrey ORBAN, départageront les finalistes pour ne retenir que les 3 meilleurs. Avec une nouveauté 2008 : le public (étudiants) pourra jouer en même temps que les finalistes, grâce à des boîtiers de vote électronique. Les 3 meilleurs remporteront le « Prix spécial des Clubs Œnologiques » et recevront des bouteilles de vin de Bordeaux en cadeau.

Deuxième épreuve... La dégustation à l’aveugle
Les 3 finalistes restants se départageront avec des dégustations à l’aveugle. Ils devront trouver l’appellation, le millésime correspondant et proposer deux suggestions d’alliance mets-vins.

Répondre à cet article