L’EDHEC a choisi Croix et Roubaix pour son développement international

Jeudi 19 juin 2008, par Sébastien // Actualité

Sur quarante sites possibles, dont vingt ayant fait l’objet d’analyses « en profondeur », l’EDHEC a donc choisi de s’implanter entre Croix et Roubaix, à quelques encablures du parc Barbieux, dans des locaux qui furent d’abord le siège régional d’IBM avant de devenir celui de la Caisse d’Epargne des Flandres. Les 8,5 hectares de terrain arboré ne seront pas de trop pour accueillir les ambitions du groupe né à Lille il y a 102 ans de la volonté d’industriels du textile roubaisiens de former des commerciaux capables d’optimiser la vente des fabrications locales. Aujourd’hui, le groupe EDHEC accueille chaque année quelque 3 000 étudiants dans ses différentes écoles et près d’un millier de cadres en formation continue de management. En 2010, lors de l’ouverture programmée du site roubaisien, plus de 4 000 étudiants seront accueillis en formation initiale et 1 500 cadres en formation continue. Avec une continuité dans le niveau d’exigence et la qualité de l’enseignement qui doit, au minimum, maintenir l’EDHEC dans le trio de tête des grandes écoles de commerce françaises et parmi les dix meilleures d’Europe.

Cette implantation de l’EDHEC est aussi pour Croix, Roubaix et plus largement le versant nord-est de la métropole, l’occasion de valider définitivement le travail de restructuration économique du secteur, entamé il y a plusieurs décennies suite à l’effondrement de l’industrie textile. Un beau projet qui provoque déjà quelques tiraillements entre Croix et Roubaix qui revendiquent chacune (à fleurets mouchetés le site. Mais si, pour l’instant, l’entrée des lieux est sur la commune de Croix, c’est bien le maire de Roubaix qui a su négocier l’arrivée de l’EDHEC avec l’ensemble des collectivités, au premier rang desquelles la mairie de Lille.

Dans les deux ans qui viennent, les deux communes et le groupe EDHEC auront bien des occasions d’accorder leurs violons. Lors de la prochaine mise en place des concertations et informations des riverains, par exemple. En effet, la réalisation de ce campus de 45 000 m² de surfaces bâties, comprenant 500 places de parking et une résidence de 350 studios ne se fera pas sans désagréments pour des riverains pointilleux dès qu’il s’agit de leur cadre de vie. Une réunion publique est d’ores-et-déjà prévue à la salle Schumann de Croix, le 4 juillet à 18 h 30 pour expliquer le projet, une adresse mail sera également mise en service pour recueillir les questions des riverains et y répondre, et un référent sera même chargé d’accompagner toutes les phases du projet. Tout cela pour que dès septembre 2010, l’EDHEC possède enfin un écrin à la hauteur de ses qualités.

Répondre à cet article

1 Message