Centrale et Supélec renforcent leurs liens

Jeudi 8 janvier 2009, par Sébastien // Actualité

Pour mieux former les futurs dirigeants, l’Ecole Centrale Paris et Supélec transforment leur partenariat existant depuis 2005 en une véritable alliance stratégique.

Les deux grandes écoles d’ingénieurs, l’Ecole Centrale Paris et Supélec, partagent la même vision et pensent que le monde a et aura de plus en plus besoin de dirigeants de culture scientifique et technique, innovateurs et entrepreneurs, à l’écoute de la demande sociale.

Ayant l’ambition d’être des acteurs de premier plan sur l’échiquier mondial, elles ont, depuis 2005, progressivement renforcé leur coopération, notamment dans le domaine de la recherche et des coopérations industrielles. Cela leur a permis de se voir attribuer un ‘‘label Carnot’’ pour leur Groupement d’Intérêt Scientifique ‘‘Science des Systèmes’’ Centrale-Supélec-CNRS (C3S).

Elles passent aujourd’hui à la vitesse supérieure en transformant leur partenariat en une véritable alliance stratégique. Désormais tous les grands projets seront examinés ensemble et chaque projet commun sera l’occasion de rapprochement des deux structures, voire de création de structures communes.

« Face aux défis et pour demeurer fidèle à sa vocation et à son histoire, l’Ecole Centrale Paris s’est donné une grande ambition : être en 2015 une institution de référence à l’échelle mondiale dans les domaines de la formation des ingénieurs généralistes de haut niveau, de la recherche en Sciences de l’Ingénieur, en Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication et en Sciences de l’Entreprise », explique Hervé Biausser, directeur de l’Ecole Centrale Paris.

« Pour nous, cela signifie qu’il nous faut amplifier encore notre stratégie de croissance, de développement international et d’alliances. Et c’est tout naturellement que nous nous allions avec Supélec, notre partenaire naturel, avec qui nous avons développé de nombreuses collaborations fructueuses. Complémentaire du groupe des Ecoles Centrales, cette alliance avec Supélec est une nouvelle marche gravie vers une plus grande visibilité de l’Ecole et de notre communauté tant au niveau national qu’international ».

De son côté Alain Bravo, directeur général de Supélec, estime : « Engagés côte à côte dans la renforcement du système français d’enseignement supérieur et de recherche dans le PRES UniverSud, dans la Fondation Digiteo-Triangle de la Physique, dans l’Institut Carnot C3S, dans le pôle de compétitivité System@tic, nous avons décidé d’être membres fondateurs du Collège des Sciences de l’Ingénierie au sein du Campus-Cluster de Saclay. Chaque fois, notre alliance s’est avérée puissante, efficace et convaincante. Le moment est venu de lui donner une portée stratégique ».

Dans les prochains mois, l’intensification de la coopération portera sur des réformes convergentes au titre de la formation d’ingénieur, sur l’augmentation du nombre de docteurs et le développement d’offres de formation continue, sur la création de l’Institut du Risque et de l’Incertain, ainsi que sur l’internationalisation avec l’ouverture de laboratoires à l’étranger.

Pour en savoir plus : http://www.ecp.fr & http://www.supelec.fr

Source : Industrie et technologie