Stages : quatre fois plus d’offres reçues pour les écoles de management que pour les écoles d’ingénieurs

Jeudi 7 juin 2007, par Alexandre // Actualité

Le nombre d’offres de stages transmises aux grandes écoles par les entreprises progresse de 59% en deux ans, selon les résultats d’une enquête réalisée par Hobsons et Kelformation au cours du mois de mai 2007 auprès de responsables de stages d’écoles de management et d’ingénieurs. Sur l’année 2005-2006, les grandes écoles ont reçu en moyenne 2 555 offres de stages pour leurs étudiants, contre 1 915 pour l’année 2004-2005 et 1 607 pour l’année 2003-2004. Ce volume représente une moyenne de neuf offres de stage pour chaque étudiant. Selon les premières tendances, la hausse se poursuit pour l’année 2006-2007, pour 84% des écoles interrogées dans le cadre de cette enquête.

Cette enquête en ligne a été effectuée du 17 avril au 11 mai 2007 auprès de 263 écoles d’ingénieurs et 46 écoles de management. 109 établissements ont répondu, dont 85 écoles d’ingénieurs. Elle était présentée lors des deuxièmes rencontres R2e, organisées par Hobsons et Kelformation, qui se sont tenues du 30 mai au 1er juin 2007 dans le Val-d’Oise.

PÉRIODE D’ ESSAI

Les deux tiers des offres (67%) concernent les étudiants de troisième année. Pourtant, la quasi-totalité des écoles d’ingénieurs et des écoles de management demandent à leurs étudiants d’effectuer des stages dès les première et deuxième années. Pour Olivier Fécherolles, directeur délégué de Kelformation, ce déséquilibre dans les offres de stages tient sans doute au fait que les étudiants de dernière année sont "plus opérationnels, mais surtout parce qu’ils sont ’embauchables’ à l’issue du stage". "Le stage est de plus en plus considéré comme une sorte de période d’essai", note pour sa part Éric Charvet, directeur général d’Hobsons. "Si le stagiaire est efficace, l’entreprise ne manquera pas de lui faire une proposition immédiate plutôt que d’attendre la fin de l’année universitaire et de prendre le risque de le perdre."

Les écoles se réjouissent dans leur ensemble de cette augmentation du volume de stages proposés. Elles sont toutefois nombreuses à regretter le nombre limité de missions proposées à l’étranger. Les écoles souhaiteraient également des stages plus courts : "les écoles attendent plutôt des stages de trois mois alors que les entreprises recherchent des stagiaires pour une période de six mois." Les grandes écoles cherchent enfin à développer les propositions de stages pour leurs étudiants de deuxième et troisième années.

Le groupe Hobsons est spécialisé dans la communication à destination des étudiants et des jeunes diplômés. Kelformation est spécialisée dans la diffusion d’offres de formation sur internet. Kelformation est une filiale du groupe du groupe Adenclassifieds, spécialisé sur le marché de l’annonce classée en ligne.

Répondre à cet article