Télécom Paris devient Télécom ParisTech

Mardi 4 décembre 2007, par Sébastien // Actualité

La célèbre école de télécommunications ainsi que ses homologues de Brest et d’Evry changent de nom. Elles sont désormais réunies sous la bannière de l’Institut Télécom.

Dorénavant, vous ne direz plus Télécom Paris mais Télécom ParisTech. La fameuse Ecole nationale supérieure des télécommunications, située au 36 rue Barrault à Paris, vient de changer de nom ou plutôt de marque. Cette nouvelle « appelation » Télécom ParisTech a été choisie pour faire référence à l’Institut des sciences et technologies de Paris (ParisTech). Cet établissement public de coopération scientifique créé en mars 2007, est en réalité un pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) réunissant dix des plus prestigieuses grandes écoles d’ingénieurs parisiennes, dont l’école polytechnique, l’école des Mines de Paris et l’école des Ponts et chaussées.

Mais plus généralement, c’est l’ensemble des écoles appartenant au GET (Groupe des écoles des télécommunications) qui vont changer de nom en 2008. Ainsi, l’ENST Bretagne retrouvera son ancienne appellation Télécom Bretagne, l’INT (l’Institut national des télécoms) d’Evry deviendra Télécom SudParis, tandis que l’INT Management prendra le nom de Télécom école de management. De même, le GET s’appelera désormais l’Institut Télécom.

Plus de visibilité

Les différents logos des écoles jusque là très différents partagent désormais la même charte graphique : ils différent seulement par la couleur et le nom de l’école : le rouge pour Télécom ParisTech, le vert pour Télécom Bretagne, le bleu pour Télécom SudParis... « Ces changements ont suscité des débats passionnés en interne. Mais au final, ils vont nous permettre d’avoir plus de visibilité avec des marques reprenant toutes "télécom", qui est notre thématique historique. Le choix du mot "institut" dans Institut Télécom n’est pas anodin : il marque la synergie avec le monde de la recherche et fait écho à d’autres grandes entités comme le MIT ou l’Institut Pasteur », explique Pascal Faure, président du conseil d’administration du GET.

Et notamment à l’international

Le nouvel Institut Télécom (ex GET) a également dévoilé les grands axes de sa stratégie 2008-2012. En particulier, il compte fortement se développer à l’international en usant de différents leviers : conserver un taux d’étudiants étrangers diplômés proche de 35 %, augmenter le nombre de dîplomés de 1500 à 2 000 personnes par an, encourager les élèves français à aller passer au moins un semestre à l’étranger et surtout attirer des diplômés étrangers provenant d’institutions prestigieuses. Sur ce dernier point, une personne chargée de vendre l’offre des différents masters du groupe d’école devrait être embauchée très prochainement.

L’Institut Télécom va également chercher à se développer dans les régions de l’Hexagone : il se murmure notamment qu’elle pourrait nouer un partenariat avec une école situé dans l’Est de la France. Ce type de partenariat a déjà été mis en place par le passé avec notamment l’Institut Eurécom de Nice et l’université Télécoms Lille 1. Enfin, l’Institut Télécom table sur la création d’environ 250 entreprises au sein de ses incubateurs sur la période 2008-2012, contre 200 pour la période 2000-2006.

P.-S.

source : www.01net.com

Répondre à cet article

1 Message

  • Télécom Paris devient Télécom ParisTech 29 janvier 2008 19:20, par Daniel

    Le get est un établissement public administratif créé par décret ; sa dénomination ne peut être modifiée que par décret d’après une jurisprudence constante du Conseil Constitutionnel. Visiblement les responsables du get ont été un peu trop vite sans se soucier de la légalité administrative de ce changement de nom tel qu’il a été effectué. Un simple recours devant le TA suffirait à annuler cette mesure.

    repondre message