Démocratisation des classes préparatoires aux grandes écoles : le Sénat réagit aux annonces de Xavier Darcos

Mardi 29 janvier 2008, par Sébastien // La voix des écoles

MM. Jacques Legendre (UMP - Nord) et Yannick Bodin (Soc - Seine-et-Marne), respectivement président et rapporteur de la mission d’information sénatoriale sur la diversité sociale et l’égalité des chances dans la composition des classes préparatoires aux grandes écoles, qui avait rendu ses conclusions en septembre 2007, saluent la volonté du ministre de l’éducation, M. Xavier Darcos, d’ouvrir les classes préparatoires aux élèves des milieux défavorisés et d’inciter les 400 lycées ne présentant jamais aucun dossier pour leurs élèves à le faire. Ainsi, tous les lycées généraux et technologiques présenteront en classes prépas leurs élèves les plus méritants.

Mais ils rappellent la nécessité de mettre en œuvre également les autres propositions qu’ils avaient formulées. Ils insistent tout particulièrement sur l’urgence de revoir l’implantation de l’offre de classes prépas, notamment en faveur des zones rurales et des banlieues, en vue de restaurer l’équité territoriale.

S’ils se réjouissent du développement du tutorat, qu’ils avaient appelé de leurs voeux, et de la multiplication des expérimentations engagées par les grandes écoles en vue de lutter contre cette forme de « délit d’initié » qui conduit aujourd’hui à une large autoreproduction des élites, ils demandent qu’il soit procédé à une évaluation globale des actions ainsi mises en œuvre.

Enfin, ils jugent indispensable que les réflexions en cours concernant l’amélioration de l’offre de logements étudiants intègrent les besoins des élèves en classes prépas, de façon notamment à résorber la pénurie d’internats dans les lycées disposant de ce type de classes.

Répondre à cet article